Nice trip

Les frontières les plus infranchissables sont celles qui cessent de dire leur nom. Mais pour s’inscrire définitivement dans nos représentations les plus intimes, pour aller au bout de son processus de naturalisation, il ne suffit pas à la frontière de disparaître ou de changer de nom. Elle doit se faire aimer de nous. Devenir l’objet non seulement de nos désirs, mais aussi de nos soins attentifs. La frontière atteint son plus haut niveau d’autonomie et sa pleine efficacité, quand nous en devenons les gardiens.

Dans Nice Trip, Michel Schweizer et Mathieu Desseigne-Ravel poursuivent leur collaboration initiée à l’occasion de Bâtards, pièce créée pour les Sujet à Vifs du festival d’Avignon en 2017. Un jeune adolescent les rejoint pour ce qu'il s’apprête à vivre dans un monde où la frontière, invisible et mobile, tend de plus en plus délicatement à encadrer tous les espaces d’initiative. Cette création continue son exploration entre le mot et le geste, entre suggestion et dérision, pour mieux révéler le conflit entre les normes et leur refus.

Production déléguée 2022-2023 : La Coma et Naïf Production
Coproduction Le ZEF - scène nationale de Marseille | Les 2 Scènes - scène nationale de Besançon | La Manufacture - CDCN Nouvelle-Aquitaine, Bordeaux, dans le cadre de l’Accueil Studio | Espaces Pluriels - scène conventionnée danse, Pau | Les Hivernales - CDCN Avignon | Théâtre Jean Vilar, Vitry-sur-Seine | La Comédie - scène nationale de Clermont Ferrand.